Manger moins et bougez plus?

Vous avez probablement déjà entendu cette phrase si vous désirez perdre du poids. Malheureusement, à moins d’être très chanceux ou d’avoir vraiment un problème de consommation excessive de nourriture ou une bonne quantité de poids en trop, cet adage ne fonctionne pas réellement. Si nous remontions il y a plusieurs décennies, le mode de vie et la nourriture disponible seraient tout autres et cette phrase aurait un tout autre sens. Notre vie moderne à tout simplement changée la note et cette chère masse adipeuse en trop représente beaucoup plus que quelques livres à perdre.

Heureusement pour nous, ces changements de mode de vie et d’alimentation ont été largement étudiés et, en cherchant un peu, la réelle phrase que l’on devrait dire est la suivante : ‘’Mangez et vivez mieux’’. Plusieurs facteurs semblent expliquer pourquoi manger moins et bouger plus n’estpas un conseil qui tient compte de la réalité moderne. Parmi ces facteurs nous en retrouvons deux d’une importance cruciale, soit votre sommeil et votre mode de vie. Bien entendu, ces deux points font partis du mode de vie, mais je jugeais important de les dissocier, car bien qu’étroitement relié, la science à tout de même fait plusieurs découvertes majeures sur le rôle du sommeil et du mode de vie dans la santé et la composition corporelle de l’être humain.

Abordons en premier lieu le sujet du sommeil. Nous, les êtres humains, sommes des animaux diurnes, donc vivons naturellement le jour. Notre cycle de réveil-sommeil est régulé par la lumière et nous sommes aussi les seuls animaux ayant un horaire de sommeil à respecter. Le problème se tient dans la qualité, la durée et la constance de notre nuit de sommeil. Une bonne nuit de sommeil devrait avoir une durée de 7 è 8 heures avec aucun réveil (ou un dans certain cas). Nous devrions nous endormir dans les 15 minutes suivant notre couché et nous réveiller alerte le lendemain matin. Pour les amateurs de statistiques, aux États-Unis en 2009, une analyse des données amassées auprès de 74 517 personnes a déterminé que plus de 35% des personnes avec moins de 7 heures de sommeil par nuit et 37.9% ont affirmés s’endormir au moins une fois par jour sans le vouloir. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes, nous dormons mal! Le manque de sommeil de qualité à un lien direct avec l’augmentation de la quantité de nourriture ingérée durant la journée, la piètre sensibilité à l’insuline, qui peuvent facilement être relié à une prise de poids excessive et aussi certaines conditions médicales, comme la dépression.

Notre deuxième facteur, notre mode de vie. La vie des humains modernes est assez différente de celles de nos ancêtres. Nous avons un horaire à respecter, des comptes à payer, des soucis inutiles, etc. Bien entendu, dans plusieurs décennies, ce mode de vie sera peut-être rendu normal pour l’être humain et l’espèce entière y sera bien adaptée, mais pour le moment, ce n’est pas le cas. Malgré tout, notre corps est équipé pour faire face à ce mode de vie avec un mécanisme appelé le système d’adaptation plus connu sous son petit nom, le stress. Ce système existe afin que  l’on puisse survivre aux différents stresseurs de la vie moderne. Cependant,  il faut savoir que ce système n’a pas été fait pour s’occuper du stress d’une facture de cellulaire impayée ou d’un devoir en retard qui cause de l’anxiété. En réponse à un stress physiologique ou psychologique, il y aura un relâche de catécholamines, comme l’adrénaline, et aussi d’une hormone appelée le cortisol. Ces hormones ont pour but de préparer le corps au danger comme une attaque d’ours ou de tigre, ils ne sont pas faites pour être constamment présentes dans notre corps et peuvent causer plusieurs problèmes si leur présence est trop abondante ou fréquente. Encore une fois, ces problèmes sont de l’ordre d’un mauvais contrôle de l’appétit et d’une perte de sensibilité à l’insuline pour ne parler que de ceux-là.

 

Souvenez-vous bien que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lorsque vient le temps de parler santé et perte de poids. L’être humain est un ensemble de systèmes et d’organes qui doivent tous bien fonctionner pour nous donner un rendement optimal. Une bonne gestion de votre de vie, de votre alimentation et de votre sommeil auront un impact beaucoup plus notable que n’importe quel autre facteur dans l’atteinte de votre optimisation. Il est difficile de demander à un système débalancé de fonctionner à plein régime.

Mathieu Bouchard N.D