La dépression, ce n'est pas que dans votre tête.

Nous entendons beaucoup trop souvent cette fameuse phrase : ‘’La dépression, c’est dans ta tête’’. Malheureusement, il existe encore trop de gens qui pensent que la dépression est dans la tête et qu’elle doit être corrigée en augmentant le niveau d’un des neurotransmetteurs, telle la sérotonine, dans le cerveau. La théorie que la médecine applique, la plupart du temps, se nomme la théorie des monoamines. Bien entendu, les nombreux médicaments existants afin de vous aider à gérer une dépression vont tous jouer sur vos niveaux de neurotransmetteurs, mais si ce n’était pas le réel problème? Votre cerveau manque t’il réellement de neurotransmetteurs ou est-ce que la solution est d’augmenter ces derniers?

Depuis les 10 dernières années, plusieurs scientifiques se sont posés ces mêmes questions et en dépit du fait que ces médicaments sont aussi largement prescrits, la science n’est plus tellement certaines de leurs grandes efficacités. Dans plus d’une dizaine d’études récentes, l’effet placebo seraient moins de 10% aussi efficace que les nombreux antidépresseurs et le taux de rémission n’est pas meilleur non plus. Bien entendu, la sévérité de la dépression est un facteur clé et il est important de bien considérer ces options.

En naturopathie, nous utilisons des plantes pour aider avec les symptômes de la dépression. Bien entendu, ces plantes, dans bien des cas, ne sont pas mieux que les médicaments, car elles ne font que tamponner le problème. Le rhodiola, le ginseng et l’ashwagandha ont un effet beaucoup plus large que les médicaments et sont des plantes formidables, mais ils ne règleront pas le problème pour autant. La cause la plus probable de la dépression est l’excès d’inflammation. Vous avez surement vu dans les dernières années, des composés comme l’omega-3 et la curcumine venir en aide au gens souffrant de dépression et, pourtant, ils n’ont pas un effet direct sur la concentration de neurotransmetteurs dans votre cerveau. Par contre, ces deux composés sont d’excellent anti-inflammatoire. Vous vous demandez peut-être d’où vient cette inflammation, voici donc quelques-unes des causes.

-          Manque de sommeil

-          Une trop grande consommation de sucre

-          Une mauvaise digestion

-          Une mauvaise diversité alimentaire

-          Des hypersensibilités alimentaires

-          Manque de temps libre/ Trop de travail

-          Un surplus de poids

Comme vous le voyez, les véritables causes de la dépression sont souvent des choses que vous pouvez contrôler. Je ne vous dis pas de ne plus prendre vos antidépresseurs, mais il serait peut-être souhaitable de combiner votre traitement avec une modification de vos habitudes alimentaires et de vie.

Mathieu Bouchard N.D